Les Chroniques de Lestate : Livre 1 : Ascension

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Re: Les Chroniques de Lestate : Livre 1 : Ascension

Message par yr86 le Sam 24 Fév - 16:18

Alors que Touki ronchonnait, Lestate vit un massif Gotal faire un vol plané magnifique.

« Tu n’as pas intérêt à remettre les pieds ici, espèce d’ivrogne, grogna Pich en empoignant le Gotal. »

« Je crois qu’on est arrivé, remarqua Touki. »

« C’est pas trop tôt, envoya Pich, je me demandais si vous ne vous étiez pas perdu. Alors c’est quoi cette petite fête. »

« Si on allait à l’intérieur, suggéra Lestate. »

Une fois installé à une table avec une pinte de bière à la vodka, Pich leur présenta un humain à l’aspect jovial.

« Voici Anto, c’est mon second. Je pense qu’il peut venir à cette petite fête. »

« Bien sur, répondit Lestate. Et comment as-tu sus que l’on arrivait ? »

« Notre mère nous à prévenu, répondit Cel en embrassant Lestate et Touki. »

« Alors c’est qui l’heureux élu de la fête, demanda Anto. »

« Je l’aime bien ton second Pich, dit Lestate en éclatant de rire. J’ai en vu le siège de la ligue sur Arator. »

« Rien que ça, siffla Anto. Ca ne va pas être de la tarte. »

« On c’est déjà fait pire, répondit Pich. Et on y va pour quoi ? »

« Espionnage de longue durée avec peut être éliminations de personnel. »

« Je paris que tu as déjà préparé un vaisseau pour l’occasion, souria Pich. »

« Un transporteur de classe thêta , répondit Lestate. Mais ta flotte serait la bienvenue. »

« Donc on a plus qu’à partir. Et comme si je croyais avoir le choix soupira Pich. »

« Pourtant tu me connais bien ricana Lestate en se levant. »



Quelques jours plus tard, un massif transporteur de classe thêta sortit de l’hyperespace en orbite haute de la planète Arator.

« Pourquoi c’est moi qui pilote cette enclume géante, demanda Touki. »

« Parce que tu es le plus jeune et que tu ne t’es pas encore habitué à piloter un vaisseau digne de ce nom, répondit Mary’ane en éclatant de rire. Aller prépare toi et n’oublie pas ton texte.»

Alors que Touki s’apprêtait à répondre à Mary’ane, un officier aramidien apparut sur la console de communication.

« Ici contrôle Arator au « Fierté Indéniable », demande transfert de votre bon de livraison et le contenu de vos soutes. »

Touki appuya sur une série de touche et après quelques secondes d’attentes, l’officier répondit :

« Vous allez livrer votre chargement de cellule énergétique pour blaster à l’astroport militaire principal. On vous envois les coordonnés. Contrôle Arator, Terminé. »

« C’est tout, s’étonna Touki. Ils vont rien me demander de plus. »

« On est sur un monde frontalier, répondit Lestate en entrant dans la cabine de pilotage du vaisseau, les procédures ne sont pas très exigeante. »

« Même sur un monde si important pour la ligue, c’est étonnant, répondit le jeune homme. »

« Le « Fierté Indéniable » est un habitué du secteur, ils ne font pas se méfier d’un vaisseau connu, rétorqua Lestate. Allez, arrête de t’inquiétez pour rien. »

Après avoir atterrit et laissé les droides s’occuper du déchargement, Lestate et autres partirent en direction de la base de la ligue.

« Et comment on va s’infiltrez demanda Anto, alors qu’ils étaient secoués dans le speeder camionnette que Pich avait récupérée. »

« Mary’ane et Touki vont distraire les soldats pendant que nous entrons comme une bande de soldats revenant d’une permission, répondit Lestate, grâce à ça. »

Il tendit alors une série de datacarte, portant le symbole de la base Victory. Au bout d’une dizaine de minutes, Pich et Mary’ane échangèrent de place et la twi’lek déposa la petite troupe près de la base.

« Rendez-vous dans douze heures, dit Mary’ane en se dirigeant vers la base. »

La fourgonnette s’arrêta près des soldats qui gardaient l’entrée de la base. Ces derniers se dirigèrent vers le véhicule arrivant afin d’acheter un casse-croûte bien mérité. Lestate, Pich et Anto se dirigèrent vers la porte de la base et ils introduirent leurs cartes dans la fente à coté de la porte après avoir saluer d’un vague signe de tête les soldats qui s’étaient rassembler autour du véhicule. Ils se dirigèrent alors vers les baraquements, mais à mi-chemin, ils s’arrêtèrent et s’engagèrent dans les égouts de la base.

« Pich, il faut aller où, demanda Lestate. »

Pich tapa des commandes sur son datapad et après quelques minutes, il déclara en souriant :

« Il y a une réunion en cour à la salle principal, et à la tête du truc, tout les chefs de la ligue sont là. »

« Bien, répondit Lestate. Et comment on y va. »

« On pourra sortir très près grâce aux égouts et en plus une inspection est prévue donc on ne sera pas dérangé. »

Ils leurs fallut que quelques minutes pour atteindre la salle de réunion qui n’était qu’un simple préfabriqué dans un hangar. Lestate se glissa sous le toit du baraquement et il se pencha pour entendre la conversation.

« Seigneur Jackal, cette défaite porte un coup très grave à notre cause, dit un des chefs de la ligue. »

« Ne vous inquiétez pas Grammont, cela va juste retarder nos plans et non les compromettre. »

« J’ai entendu dire que même vos subordonnées ne vous obéissent plus, répliqua Grammont. »

« Azazel est intervenu comme convenu, et cela à permis de limiter les dégâts, mentit Jackal. De toute façon je ne vous demande pas votre avis, finit-il par dire en sortant de la salle. »

Alors que Jackal sortit de la salle, Grammont dit à l’assemblée :

« Il va être temps de se débarrasser de lui, mais il va falloir trouver quelqu’un. »

C’est alors que le plafond de la salle craqua, projetant Lestate, Pich et Anto sur la table de conférence. L’ensemble des Seigneurs de la ligue sortirent leurs armes, sauf Grammont.

« Attendez mes amis, dit-il. Je crois que voilà la solution à notre problème : le fameux Lestate qui à déjà vaincu Jackal. »

« Croyez-vous que nous allons vous aider, cracha Lestate. »

« Avez-vous le choix Lestate, répliqua Grammont. Vous êtes piégez au cœur de notre base, à notre merci, loin de votre flotte et de vos alliées. Mais en échange de votre liberté, nous vous demandons un service : défiez et capturez Jackal. Si vous y arriviez, nous commencerons immédiatement les négociations diplomatiques. »

« Je crois que nous n’avons pas le choix, persifla Lestate en se relevant. »

« En effet, de plus vous avez un quart d’heure avant que l’alerte soit donnée. »

Lestate, Anto et Pich s’élancèrent alors vers la sortie. Alors que les trois hommes sortirent, Grammont se retourna vers Azazel qui se cachait dans l’ombre. Ce dernier lui dit alors :

« Bien Grammont, maintenant que Jackal va perdre de nouveau la face, nous pourrons recommencer à nous renforcer dans l’ombre, comme je vous l’avez promis. »

« Il sera fait comme vous le désirez mon Seigneur, répondit Grammont en s’inclinant. »



Lestate, Pich et Anto rejoignirent Jackal alors que ce dernier atteignait la plate-forme ou était parqué son chasseur. Lestate dégaina ces deux lames alors que Jackal se retournait :

« Par ici Jackal, tu voulais bien un deuxième round, grinça Lestate. »

« Alors ces stupides marchands m’ont trahi, répliqua froidement Jackal en dégainant sa double-lame nouvellement forgée. »

Les armes se croisèrent avec un crissement aigu. Alors qu’Anto et Pich s’apprêtaient à tirer, Jackal envoya une violente vague de Force qui les assomma.

« Pas très résistant tes seconds Lestate, ricana Jackal. J’aurais cru qu’après Ketara tu te serais trouvé des seconds valable. On m’a dit que tu as fait tout le boulot, même si cela n’a servit qu’a faire tuer tes hommes et des innocents. »



« N’utilise jamais tes dons sous l’emprise de ta colère. »



Lors du briefing avant la mission, Heiroé avait fait ce conseil à Lestate. Pourtant sous les railleries de Jackal, Lestate revit la chute maudite de ces destroyers et les catastrophes qui avait suivi.

« Alors Lestate, ces quelques cadavres t’ont tant affaibli que ça, ricana Jackal. »

C’est alors qu’il sentit une vague de ténèbres se propageait et vit que les lames de Lestate changèrent de couleur virant au rouge.

« Prépare-toi à souffrir Jackal. »



Dans l’espace, Heiroé aux commandes du chasseur de son fils, sentit une vague de ténèbres s’abattre.

« Escadron alpha et Amazone avec moi, on va porter secours à Lestate. »

L’aile-Y ne lit que quelques minutes pour atteindre l’atmosphère de la planète, passant à toute vitesse devant les vaisseaux de défense de la planète. Il ne fallut que quelques secondes à Heiroé pour arriver en vu du site de la bataille. Il tira alors deux fois : le premier tir transperça Jackal, le deuxième assomma son fils. Il fit alors atterrir le chasseur à coté de son fils assommé et blessé par son combat et le tir de son père.

« C’est fini Lestate mais je crois qu’il va falloir que tu ailles voir Maître Bulq. »



Be Continued

Yr86
avatar
yr86
Fidèle
Fidèle

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 31/10/2005

Holo Pass (carte identité)
Faction: Aucune Faction - Neutre
Grade:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Les Chroniques de Lestate : Livre 1 : Ascension

Message par yr86 le Sam 24 Fév - 16:19

Epilogue, crise des pouvoirs Aramidia 2



Alors que des dizaines de soldats aramidiens envahissaient la base de la ligue sur Arator, Grammont se retourna vers son mystérieux commanditaire.

« Il semblerait que nous soyons débarrasser de Jackal, souffla le riche aramidien. »

« Ce n’est pas trop tôt, grimaça alors Azazel. Nous avons perdus assez de temps et d’argents à cause de sa mégalomanie. »

« Il va falloir que je me la joue gentil maintenant, maugréa Grammont. Qu’allez-vous faire maintenant ? »

« Les installations dans le nuage d’Arator sont de nouveaux en fonctionnement, répondit Azazel. Je vais les superviser pour préparer la suite du plan. »

Un groupe de soldats apparut. Azazel leva son bras et les soldats s’envolèrent et tombèrent lourdement sur le sol.

« Il serait bon que les aramidiens ignorent mon existence, répliqua froidement Azazel. Quand à mes objectifs, se sont toujours les mêmes, rétablir l’Empire. »



« Vous lui avez tiré dessus, hurla Emera. »

« On se calme fillette, cracha Heiroé. J’ai fais ce que j’avais à faire. »

« Vous avez failli le tuer, s’emporta la jeune femme. »

« Je suis sur qu’il aurait préféré, répondit le vieil aramidien, alors que la civière de Lestate passa devant lui. »
avatar
yr86
Fidèle
Fidèle

Nombre de messages : 192
Date d'inscription : 31/10/2005

Holo Pass (carte identité)
Faction: Aucune Faction - Neutre
Grade:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum